РОССИЯ с городами как Плесецк, Москва, Звёздный городок плюс Байконур

5092017

Disponible chez tous les distributeurs:

РОССИЯ с городами как Плесецк, со сталицой Москва, Звёздный городок плюс Байконур в Казахстане на первом месте в этой повести которая описывает космические будующие миссий

A science-fiction novel where RUSSIA is among the main nations in space exploration !

N S E A Agence d’exploration spatiale des nations
Par Wladimir Vostrikov
ПОВЕСТЬ
http://vladi.unblog.fr/files/2016/12/3484537055-proton-photo-credit-roscosmos-2016.jpgFusée Proton
Aventures et technologies avancées dans le domaine spatial international. Les pays qui ont développé des programmes spatiaux, ou qui contribuent aux lancements de fusées avec plusieurs étages, contenant les vaisseaux spatiaux et les réserves de comburant (carburant pour les lanceurs) font partie d’une organisation connue: la NSEA mais dont les activités demeurent secrètes pour la bonne marche des projets jusqu’à leur réalisation. Des équipes de chaque pays concerné collaborent pour la construction des infrastructures terrestres comme la nouvelle base de lancement aux techniques inédites à « Falaise Crevaux » avec une station géostationnaire au-dessus de la Guyane française, une région liée à la mémoire de l’aventurier Jules Crevaux ancien médecin des armées du dix-huitième siècle qui perdit la vie sur le fleuve Amazone…. Plus voir descriptif Edition lulu.

Voir la page Focus
Couverture souple, 430 Pages

Prix catalogue : 25,49 €
à l’occasion du Salon de l’Aéronautique et de l’Espace du Bourget juin 2017IMGP0115Ariane_5_liftoff_on_flight_VA222_small
Imprimé en 3 à 5 jours ouvrés




GUYANE Française à Falaise Crevaux annexe de Kourou

28032017

UNE STATION SPATIALE au SUD de KOUROU à FALAISE CR5EVAUX

C’est là au milieu de la jungle au bord d’une rivière qui se jette dans l’Amazone qu’on construit la plus extraordinaire des stations spatiales. De là mieux que de quelque autre endroit du monde sous l’équateur se construira la gare de départ de l’ascenseur spatial, dont les filins s’élanceront jusqu’à 36000 km d’altitude ou plutôt de distance. Le long du « rail » une multitude de stations intermédiaires à découvrir dans « NSEA Agence d’exploration spatiale des nations ». Mais comment tiennent ces stations ?

Livre de 430 pages
Aventures, voyages spatiaux, station géostationnaire. Les pays qui participent à cette grande aventure sont: La France – les Etats-Unis d’Amérique – la Russie – l’Allemagne – le Royaume-Uni – l’Italie – l’Espagne – les Pays bas – le Japon et la Chine qui s’est décidée à rejoindre la grande organisation pour conquérir notre Galaxie. Les techniques les plus avancées sont nécessaire à cette conquête inédite comme la conquête de Mars et la construction d’une station spatiale géostationnaire à « Falaise Crevaux » en Guyane française non loin de Kourou. Bonne lecture !

cover-nsea-agence-spatiale-des-nations-double-quatrieme

On peut commander: e-mail: vladex@sfr.fr
prix : 24,50 euros plus frais d’envoi 5.50 euro

ou chez Amazon et autres distributeurs.
NSEA Agence spatiale secrète des nations




Aventures sur Terre et dans l’ESPACE par wladimir vostrikov

20022017

IMGP0115
N S E A Agence d’Exploration Spatiale des Nations

Agence d’exploration spatiale des nations
Par Wladimir Vostrikov
Voir la page Focus de cet auteur
Couverture souple, 430 Pages

Etant « débordé » merci de visiter la page de l’édition comportant toutes les facilités de paiement sécurisé et d’expédition rapide.

Prix catalogue : 25,49 €

Aventures et technologies dans le domaine spatial international. Les pays qui ont développé des programmes spatiaux ou qui contribuent aux lancements des fusées avec plusieurs étages, contenant aussi les vaisseaux spatiaux et les réserves de comburant (carburant pour les lanceurs)font partie d’une organisation connue, la NSEA mais dont les activités demeurent secrètes pour la bonne marche des projets jusqu’à leur réalisation. Des équipes de chaque pays concerné collaborent pour la construction des infrastructures terrestres comme la nouvelle base de lancement aux techniques inédites à « Falaise Crevaux » avec la station géostationnaire au-dessus de la Guyane française, une région liée à la mémoire de l’aventurier Jules Crevaux ancien médecin des armées du dix-huitième siècle qui perdit la vie sur le fleuve Amazone…. Aventures terrestres internationales et spatiales.
Fiche détaillée du produit
ISBN
9781326847777
Copyright
Edition Distribution Lulu – Collection « Vladimyriade » (Licence de droit d’auteur standard)
Édition
Première édition complète
Edition Distribution Lulu – Collection « Vladimyriade » Wladimir Vostrikov
Publié
17 janvier 2017 Langue Français Pages 430 Reliure Couverture souple en dos carré collé – Noir & blanc – Poids 0,71 kg – Dimensions (centimètres) 14,81 (largeur) x 20,98 (hauteur)
Jeunesse – science-fiction – aventures terrestres et spatiales – technologies – voyages
Répertorié dans Science Fiction, Fantasy

Voir plus d’articles de Wladimir Vostrikov

Comme au Ciel sur la… Par Wladimir Vostrikov Couverture souple : 12,50 € + frais d’envoi

Aventures sur Terre et dans l'ESPACE  par wladimir vostrikov dans Ascenseur spatial

Cliquer sur le lien :

attention, ce blog se bloque si trop de visites – il faut ouvrir les pages.




La Démographie mondiale galopante

15092016

La démographie mondiale est galopante, pratiquement incontrôlée. Les institutions internationales se penchent sur ce problème depuis des décennies et n’arrivent pas à juguler cet état de chose récurent qui met en danger le futur de l’humanité tout entière. L’espace de notre planète Terre est limité et ses resources sont déjà saturées. L’ancien président de la République et candidat pour 2017 Nicolas Sarkozy est lucide. Il fait de la constatation de l’état de notre planète une priorité telle que celle-ci dépasse la priorité écologique, puisque c’est l’être humain qui dans son explosion démographique influe sur l’état de la planète. Le contrôle des naissances sera indispensable à l’avenir comme cela a déjà été fait dans quelques pays les plus peuplés du monde. Madame Gandhi fût la plus courageuse, la Chine a pris ses responsabilités et le laisser aller des autres pays les plus peuplés devra prendre fin par les décisions des pays du monde réunis au sein des Nations Unies. La pape François a bien dit lors de son voyage aux Philippines que « Dieu a dit reproduisez-vous, etc. » mais Il n’a pas dit « comme des lapins ». J’ai vu il y a quelques jours les cages à lapins d’un voisin, il y en a tellement qu’il doit en manger chaque jour. Elever, tuer, manger. Des centaines de lapins regardent tous dans la même direction et s’attendent à être manger à une nouvelle sauce – mais il n’y aura pas de solution, les sauces ne changeront pas et les cages exploseront de tous les côtés. Les lapins envahiront toute la contrée et les régions avoisinantes, puis les départements voisins et aussi les pays limitrophes. Il faut respecter les lapins avant qu’ils n’attrapent la myxomatose comme il faut respecter l’être humain dont les conditions de vie doivent s’améliorer et non régresser.

Explosion démographique mondiale, euh… mille excuses, ce sujet est développé dans « Conception cosmologiques »

et aussi

dans le roman de science fiction faisant suite à « Mars conquête décisive »
 » COSMOS 21″ sous titre de Jules Crevaux à Constantin Tsiolkovski – obligeant les humains à s’aventurer dans l’espace afin d’essayer de trouver une planète habitable – comme disent les astrophysiciens « ni trop près, ni trop loin de son étoile ».

Au début, une énorme station spatiale est construite à 36,000km de la Terre. Cette station est géostationnaire. La station est constamment améliorée et agrandie, perfectionnée jusqu’au jour de son départ pour une longue période de transfert d’une petite partie de l’humanité. L’idée a été celle du génial et discret Constantin Tsiolkovski.

Chez Les Editions du Net

ça ne plait pas à tout le monde, on dirait !




Plats simples et exotiques très divers à Baïkonour

7122015

Photo-0134

exemplaires disponibles: vladex@sfr.fr

Pour avoir des idées simples et exotique, je vous offre un extrait de mon livre « Mars conquête décisive« . De bons repas sur le site spatial russe du Kazakhstan. Des mets succulents bien arrosés, à vous de deviner les recettes !

Igor se lève et quitte la salle de conférence pendant que Vladimir Toumanov invite l’assistance à aller se restaurer dans les restaurants de la base et pour ceux qui le souhaitent, aller visiter le site du « PCHP ». En dehors de la salle de conférence, tous les astronautes, cosmonautes se trouvent ensemble dans des réunions de travail et à 13 heures, les cosmonautes russes suggèrent à leurs collègues européens et américains d’aller tous ensemble au restaurant « Tchaïka ». En réalité c’est Igor Samsonov qui avait préparé l’invitation et le personnel du restaurant les attendait déjà. Igor accompagne une délégation américaine, tandis que Léo Templer accompagne Vladimir Toumanov et une délégation européenne dans deux autres restaurants éloignés de la base. Il faut dire que tous ceux qui viennent en visite à Baïkonour sont toujours étonnés par l’environnement presque désertique à perte de vue, où la couleur ocre du plat terrain domine, où le ciel est souvent bleu et sans nuages. Un curieux tournis leur saisit la tête, un vertige à perdre pied les envahit devant l’immensité de l’ocre steppe à l’infini. Trois groupes se départagent dans quatre limousines qui emmènent les hommes de l’espace, par l’ocre route parsemée d’herbe sèche, sans arbres à l’horizon jusqu’au restaurant « Tchaïka », à une vingtaine de minutes du centre d’étude et d’entraînement des cosmonautes de Baïkonour. Les douze hommes montent les uns près des autres les quelques marches en marbre d’un long perron et pénètrent dans le hall du restaurant. Des jeunes femmes habillées en uniforme chemisette blanche et jupe bleu-nuit avec un petit tablier blancs et un bavolet blanc également dans les cheveux, leurs souhaitent la bienvenue. Elles les connaissent tous, mais mieux tout de même, leurs compatriotes.
- Bonjour les garçons, venez rentrez, dehors il fait si chaud, ici l’air conditionné vous fera du bien !
- Bonjour, bonjour mesdemoiselles ! Répondent les cosmonautes russes, comment allez-vous, comment vont les affaires, êtes-vous de bonne humeur…
- Mais oui tout va bien venez dans la grande salle, nous avons installé deux longues tables pour que vous soyez tous ensemble et à l’aise.
- Dans la grande salle, les fenêtres donnent sur la steppe d’un côté, au-dessus des fenêtres se trouvent des rebords en prolongation du toit qui protègent aussi bien de la pluie que des rayons chauds du soleil. Sur la longue table plusieurs petits bouquets de fleurs, une nappe exagérément rouge. La chaleur extérieure est atténuée par les ventilateurs et l’air conditionné ainsi que l’atmosphère tamisée de la salle aux rideaux épais en velours bleu. De l’autre côté, à travers des fenêtres on aperçoit les hangars et les rampes de lancement des fusées aux colonnes métalliques. Une serveuse arrive et dit :
- Vous retournez au travail vers quelle heure ?
Et la réponse unanime est traduite par Mikhaïl Avkcentiev :
- Galia, Ne plaisantes pas avec ça ! (с этим не шути Галя !)
- Cela veut dire que vous ne travaillez pas cet après-midi, si j’ai bien compris ? Dans ce cas vous voulez faire le lunch à la russe, n’est-ce pas ?
- Tu as tout compris Galia, notre Galina ! Apporte tout ce que vous avez de bon et mets tout ça sur la table, nos amis ont l’habitude et c’est ce qu’ils aiment le plus, choisir dans la multitude !
S’exclame Sergueï Koniakov et Galia demande :
- Oui d’accord, mais qu’allez-vous boire ?
- Nous allons boire ce que les cosmonautes boivent lorsqu’ils sont sur terre, apporte-nous vodka et vin du Caucase et des jus de fruit, cassis, orange et un peu d’eau gazeuse, vous êtes d’accord les gars ?
Là, même les Français, l’Anglais, l’Allemand et les Américains répondent :
- Da ! davaï, c’est bien ce que nous voulons – yes we’ll have that…
Ils connaissent tous le restaurant « Tchaïka » et d’après leurs expériences passées dans cet endroit, loin de tout, c’est là qu’ils se sentent le mieux. Ils savent que les serveuses vont apporter toutes les zakouskis disponibles et que des plats chauds suivront, des plats de toutes sortes, il ne restera qu’à choisir. Alors Galia, Valia, Katia, Sveta, Irina, Natacha, Macha, Nadia, Liouba, chacune apporte quelque chose, dans des plats qu’elles dévoilent en les posant sur la longue table, quant au sommelier Alekseï, il les suit et apporte dans un beau panier en osier quatre bouteilles de vin de Géorgie, plus quatre bouteilles de 75cl de vodka et une bouteille de whisky. Dans la salle spacieuse, autour d’eux quelques jeunes gens du site de Baïkonour avec des camarades de travail ou d’autres avec leur compagne se regardent dans les yeux et discutent tranquillement. Le restaurant est loin d’être bondé et les serveuses ainsi que le personnel en cuisine, tous se mettent au service des cosmonautes.
Ariane_5_liftoff_on_flight_VA222_small<a




CosmoS 21 – Distractions Mathématiques et Physiques

18112015

FNAC – Paris et autres magasins FNAC

Demander, commander : « CosmoS 21 – de Jules Crevaux à Constantin Tsiolkovski »

Un livre lucide des sciences exploratrices de l’espace. Conquête du cosmos, jusqu’à quelles limites.
Pourra-t-on aller plus loin que les limites du système solaire, au-delà de Mars, traverser la ceinture d’astéroïdes, sur les lunes de Jupiter ou celles de Saturne ou même plus loin? Rien n’est moins sûr. Pourra-t-on un jour rêver d’envahir l’univers tout entier comme rêvent certains spécialistes, rien n’est moins sûr. Même à l’aide de nouvelles conceptions révolutionnaires en matière de transport dans l’espace, trous de ver y compris.







dislui |
sarivoli |
Lusopholie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Si c'est ailleurs ,c'est ici.
| Histoire et fiction amusant...
| Critica