La formule mathématique géniale d’Euler selon Igor et Grishka Bogdanov

18112017

Les livres de Igor et Grishka Bogdanov, « Avant le Big Bang » – « Dieu et la science » ou « Le visage de Dieu » sont à lire et à relire, d’ailleurs relire est une bonne solution et relire encore. Ce sont des ouvrages extrêmement riches dans tous les domaines, mathématiques et physique bien entendu mais aussi en citations de scientifiques célèbres, en anecdotes et en histoire des sciences. Un enrichissement personnel surtout dans le suivi de leur raisonnement étonnant, vraiment original et curieux face aux limites que de nombreux génies scientifiques n’ont pas osé aborder comme « l’avant Big Bang ». Big Bang controversé de plus en plus, mais à remplacer par quoi? Un univers immuable et fluctuant et pourquoi s’obstiner à creuser plus loin – Einstein lui-même en était persuadé, son erreur était peut-être autre part.
Grâce à un de leurs livres, je me suis intéressé à « Leonhard Euler », un génie mathématicien stupéfiant. Il a rédigé presque neuf cents ouvrages dans sa spécialité. Douze ans avant de quitter ce monde il avait perdu la vue de son deuxième œil, dû à la cataracte. Décédé à Saint-Petersbourg en 1784 où il avait une audience attentive de la part des mathématiciens Russes incluant le tsar Pierre le grand et Catherine-II, il voyageait à travers l’Europe et était né en Suisse. Diderot s’était servi de sa formule concernant l’étonnant mystère de « π » (voir dans « Avant le Big Bang » d’Igor et Grishka Bogdanov). Beaucoup de scientifiques et d’artistes se rendaient régulièrement en Russie et nombreux étaient ceux qui y élisaient domicile. Saint-Peterbourg grandissait, s’étendait parallèlement à Versailles et l’Italie d’où provenaient les architectes, les ingénieurs et les décorateurs les plus prestigieux.

La formule la plus belle ou géniale en mathématique, selon Igor et Grishka Bogdanov est la formule d’Euler qui s’écrie:

e puissance iπ + 1 = 0

Celle-ci arrête toutes les décimales de π qui sans cette formule s’en vont à l’infini, mais aussi elle annule sa fonction. « i » étant irrationnel. D’ailleurs ouvrir l’équation à deux inconnues est édifiant, bien sûr ils en énormément d’autres




Astronomes donnez des précisions sur la planète X

10092017

voir titres:

http://www.lulu.com/spotlight/NSEA#

Elle est au delà de la « Ceinture de Kuiper » dans le « Nuage d’Oort » à environ douze à treize UA, on soupçonnait son existence depuis un certain temps, car cette « Neuvième planète » qui prend la place de Pluton qui n’en demeure pas moins planète mais naine, sans avoir encore été débusquée influe sur tout son entourage lointain. Elle influence tous les objets célestes autour d’elle. Les astronomes ont découvert les orbites que font ces corps au confins de notre système solaire conventionnel, comme des ellipses très inclinées par rapport à l’écliptique de notre plan système stellaire autour du Soleil. Cette grosse planète encore non identifiée prend peu à peu la place de Pluton. Pluton semble perturbée, comme Charon et les autres qui sont toutes influencées par cette grande planète dont la taille doit dépasser notre Terre puisqu’on avance des chiffres d’au moins 1,4 à 1,8 fois de notre planète. Pluton est donc toujours dans le système solaire, mais avec d’autres elles sont influencées par une très grosses masse qui leur fait faire des orbites sur un autre plan que celui du système solaire. Pluton demeure dans notre système comme Eris, Charon, Makémaké. Ce sont des planètes un peu exotiques et qualifiées de « planètes naines ». La « Ceinture de Kuiper » avant le Nuage d’Oort comprend un certain nombre de planètes naines dont le diamètre maximal ne dépasse pas celui de Pluton qui est de 2326km. « Cérès quant à elle avec un diamètre de 1000 km fait la belle dans la « Ceinture d’astéroïdes » tout en étant aussi planète, mais naine également.
Wladimir




UN BOLIDE DANS LE CIEL DU ROUSSILLON vu à ELNE 28 juillet 2017 à 22H05 TU

9082017

‌Bonjour,
Un bolide a été signalé le 7 août 2017 dans le ciel du Roussillon, mais personne n’a réagi à celui du 28/29 juillet 2017

http://rers-elne66.over-blog.com/2017/08/retour-sur-la-nuit-des-etoiles-du-rers.html?utm_source=_ob_email&utm_medium=_ob_notification&utm_campaign=_ob_pushmail

Le soir lorsque tout le monde s’était dispersé, nous bavardions avec Noël et Alexandre, soudain derrière leur dos en une seconde j’avais vu la chose incroyable que je veux toujours voir: UN BOLIDE ! Eux ne l’ont pas vu. Il était exactement minuit 02 à 05 le 29 juillet ou 22H02 à 05 TU le 28 juillet; le bolide est passé presque à l’horizontal avec une pente imperceptible tendant vers le sol certainement à quelques dizaines de kilomètres plus loin vers l’ouest. La hauteur une vingtaine de degrés au-dessus de la surface, la longueur du bolide, certainement suffisamment longue pour qu’elle paraisse quelques centaines de mètres à travers la cime des cyprès. Sa magnitude -11 facilement, la boule avec sa chevelure plus impressionnante que j’ai jamais vue. Magnifique spectacle que j’ai été seul à voir dans toutes la France aux coordonnées de 42°36’15 Nord et 2°57′ 19 Ouest. Si personne ne se manifeste, je l’appellerais « Bolide Wladimir ». Ils en ont vu un vers Narbonne le 7 août dans exactement les mêmes conditions que les miennes. Ce sont de bolides rasant en provenance du radiant « Delta Aquaride ».

Je suis content car quelqu’un l’a vu aussi en Allemagne vers 22h08 TU ce même 28 juillet 2017.

Merci de bien vouloir ajouter cet événement que je transmettrai également au programme « FRIPON » et « reforme » IMO

Wladimir Vostrikov







dislui |
sarivoli |
Lusopholie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Si c'est ailleurs ,c'est ici.
| Histoire et fiction amusant...
| Critica