NSEA is a book

14062017

Disponible chez tous les distributeurs:

N S E A Agence d’exploration spatiale des nations
Par Wladimir Vostrikov

Aventures et technologies avancées dans le domaine spatial international. Les pays qui ont développé des programmes spatiaux, ou qui contribuent aux lancements de fusées avec plusieurs étages, contenant les vaisseaux spatiaux et les réserves de comburant (carburant pour les lanceurs) font partie d’une organisation connue: la NSEA mais dont les activités demeurent secrètes pour la bonne marche des projets jusqu’à leur réalisation. Des équipes de chaque pays concerné collaborent pour la construction des infrastructures terrestres comme la nouvelle base de lancement aux techniques inédites à « Falaise Crevaux » avec une station géostationnaire au-dessus de la Guyane française, une région liée à la mémoire de l’aventurier Jules Crevaux ancien médecin des armées du dix-huitième siècle qui perdit la vie sur le fleuve Amazone…. Plus voir descriptif Edition lulu.

Voir la page Focus
Couverture souple, 430 Pages

Prix catalogue : 25,49 €
à l’occasion du Salon de l’Aéronautique et de l’Espace du Bourget juin 2017IMGP0115Ariane_5_liftoff_on_flight_VA222_small
Imprimé en 3 à 5 jours ouvrés

Facebook
Twitter
Digg
Reddit
StumbleUpon
del.icio.us




30 Juin Journée des astéroïdes

30062016

Asteroid Day is today on the 30th of june. Asteroid Day is now an annual event.

La Journée des Astéroïdes est un événement devenu annuel. Cette journée rappelle les événements de la Tunguska en Sibérie et les autres comme celui de Tcheliabinsk récemment. Lors des événements des nuits des étoiles, on parlera inévitablement des astéroïdes qui se manifesteront surtout vers le 12 aout prochain « Le Perséides », bien que les nuits des étoiles se tiendront entre le 5 aout et le 7 aout prochains. Entre le 5 et le 7 on pourra certainement en voir quelques-uns, mais ce ne sera pas « la pluie » d’astéroïdes, tandis que la nuit du 12 sera gênée par la Lune gibbeuse.

Les gros astéroïdes sont un danger pour la Terre. Les astronomes et ceux qui observent le ciel suivent des programmes spéciaux dédiés à la recherche et le suivi des astéroïdes potentiellement dangereux pour notre planète. Gros ou petits les dangers sont réels et permanents. On recherche les trajectoires et on évalue par de savants calculs les points d’impact possible sur Terre pour prévenir les dangers et faire le nécessaire pour s’en protéger.




Composition de l’univers comme il me semble

13052016

Composition de l’univers, comme il me semble, alors que je croyais que l’énergie sombre ne devait pas y figurer.

Depuis les résultats des sondes Cobe, WMAP et Planck certains résultats ont légèrement évolué, voir Conceptions cosmologiques pages 37, 40 et 47. Jusqu’il y a 380,000 années après le Big Bang la NASA/WMAP Science Team et les physiciens n’entrevoyaient pas d’énergie sombre dans la composition de l’univers à ses débuts, de sorte qu’on pourrait penser que l’énergie sombre n’existât simplement pas. La composition de l’univers était de 63% de matière sombre, 15% de photons, 10% de neutrinos et 12% d’atomes. Les chercheurs avaient peut-être remisé l’énergie sombre en dehors du halo de l’univers naissant. Soit, mais la composition de l’univers de nos jours est échelonnée de la manière suivante : Energie sombre 72% – matière sombre 23% – atomes 4,6% les photons et les neutrinos auraient ou disparus, ou se seraient imbriqués dans l’une des autres composantes et les atomes se seraient tassés de 7,4%. Or nous savons que les photons sont en permanence présents ainsi que les neutrinos. Les premiers font partie de notre vie quotidienne à tout instant et partout, même la nuit, car l’énergie électrique en fait partie et que les seconds sont captés et évalués dans les particules élémentaires, au LHC et autres capteurs. Il faut penser que ces éléments déterminants de l’univers ne se sont pas évaporés ou désintégrés. Ces éléments se sont transformés, déjà en atomes de plus en plus lourds, tandis que les neutrinos et les photons en matière sombre et aussi en atomes puisque l’énergie est composée de masse et de la vitesse de la lumière portée au carré, et inversement tous les composants primitifs ont créé par leur combinaison l’énergie sombre et invisible. Dans les schémas type camembert contemporains, ne faudrait-il pas enlever l’énergie sombre pourrait-on se demander comme je me le demande depuis un certain temps, car l’énergie n’est pas matière, donc pas une véritable composante. L’air et les gaz font partie intégrante de la portion « atomes ». Il ne resterait plus que 16,6% d’atomes et 83,3% de matière sombre. Et bien non puisque masse.vitesse lumière au carré engendrent énergie. Le compte doit être bon et l’énergie sombre est bien composante de l’univers à part entière de ses 72%.
Wladimir




la conquête de Mars possible mais internationale

5032016

La conquête de Mars est tout à fait réalisable, les spécialistes le savent et ils admettent que pour réussir il faut agir ensemble en utilisant les techniques de toutes les nations qui se sont lancées dans l’extraordinaire aventure de la conquête spatiale. NASA, Mars One, Elon Musc, ESA, ROSCOSMOS, les Chinois, les Japonais. Nations et entreprises publiques ou privées.

Le roman de la conquête de la planète Mars, « Mars conquête décisive » correspond étrangement au lancement « d’ExoMars » la sonde Russo-Européenne de l’ESA et de Roscosmos. Le lancement a eu lieu au mois de mars 2016 et l’atterrissage est prévu en octobre 2016 – sept mois de voyage à travers le système solaire.

Les données techniques de « Mars conquête décisive » et « CosmoS-21″ sont correctes. C’est une aventure terrestre et spatiale, un « threaller ». Une aventure prenante, distrayante et amusante, le tout à la fois. Des personnages atypiques. La conquête de Mars a commencé déjà bien avant avec des sondes comme « Curiosity » non seulement avec la NASA mais aussi avec l’ESA et Roscosmos. Dans les romans SF « Mars conquête décisive » et « CosmoS-21″ les choses ont commencé en 2008 et 2015 et se prolongent jusqu’en 2018.

Commander chez: vladex@sfr.fr
et http://www/leseditionsdunet.fr/

et bien d’autres libraires.




ISS à l’oeil nu

4012016

Découvrir les technologies spatiales à l’œil nu.

Cette possibilité de regarder à l’oeil nu la Station Spatiale Internationale « l’ISS » existe depuis des années. Je la consulte très fréquemment et je m’amuse parfois à surprendre des amis ou mes voisins dont aussi des amis. Je leur demande regarder à un instant extêment précis vers la direction vers laquelle je leur demande de se concentrer, et brusquement l’incroyable se produit: « Oh mais à comment fais-tu – Qu’est-ce que c’est, ça alors, es-tu sûr que c’est l’ISS – Ce n’est pas un météorite? – Ils sont combien là-haut, à quelle distance sont-ils de nous – A quelle vitesse dis-tu? – Et je leur donne les réponses:
l’ISS se trouve sur une orbite entre 392 et quelques 407 km d’altitude ou plutôt de distance du sol terrestre, car là où elle évolue c’est l’espace. Non ce n’est pas un météorite, c’est notre station spatiale à tous les Terriens qui ont participé à cet extraordinaire programme qui va durer encore des années. Ils sont six, de différents pays participants. La vitesse de l’ISS est de 28 000 km à l’heure, elle fait seize tours de Terre en vingt quatre heures. Elle ne s’approche jamais des pôles nord ou sud. Enormément d’expériences se pratiquent à bord. L’ISS est en connection avec la Terre à l’aide des vaisseaux spatiaux Soyouz ainsi que des lanceurs-fusées russes et avant c’était les ATV de l’ESA et les navettes spatiales américaines de la NASA. On prépare d’autres possibilités de jonction entre Terre et ISS entre autres avec « ORION » extraordinaire vaisseau, qui serviront à relier d’autres stations et modules tournant autour de planètes comme Mars et les lunes de Saturne et Jupiter. Le site qui renseigne depuis des années sur les passages de l’ISS d’une manière extrêmement précise est:
https://www.heavens above.com Tentez l’expérience, c’est étonnant.
Wladimir




Les Neutrinos font encore parler d’eux avec deux Prix Nobel

7102015

Les neutrinos font encore parler d’eux avec deux Prix Nobel.

Voici ce que j’ai retenu de la conférence d’Hubert Reeves le 7 décembre 2010 tenue dans l’amphithéâtre Farabeuf de la faculté de Médecine de Paris.

Dans les années 1920-1930 on découvre l’atome. Très vite on s’aperçoit que dans l’atome le «proton» est stable et que le «neutron» est instable.

La formule de Lavoisier: «Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme». Il avait déjà réalisé que dans le domaine de la chimie, des transformations s’opèrent dans la nature. Les spécialistes des particules élémentaires disent, car ils l’ont constaté constaté que «de l’énergie se perd ou que de l’énergie n’est pas conservée». En ce qui concerne les neutrinos.

Les neutrinos sont des éléments complémentaires aux photons. Comme les photons, ils voyagent à la vitesse de la lumière, ou proche de la lumière. Les neutrinos ont été soupçonnés exister dès les années 1930 par Wolfgang Pauli. Ils ont été détectés en 1956. Les neutrinos n’ont pas de charge électrique, ils sont très discrets. Contrairement au photon qui n’a aucune masse, le neutrino en possède une qui est de l’ordre de quelques millionièmes de l’électron. L’intérêt des neutrinos réside dans le fait qu’ils nous donnent énormément de renseignements sur les étoiles et les galaxies. Pour comprendre leur présence il faut savoir que dans un mètre cube d’espace, on trouve 450 millions de neutrinos, alors qu’on n’y trouve que 400 millions de photons et un seul électron. Si l’on cumule la masse totale de tous les neutrinos de l’univers, ceux-ci pèseront presque autant que la masse totale de toutes les étoiles de l’univers.

Les sources d’émission des neutrinos sont au sein des plus grandes entités du cosmos: Le soleil, les étoiles, les supernovæ anciennes et actuelles ainsi que les résidus du big bang. La plus grosse quantité de neutrinos est émise par les résidus du big bang, puis viennent ensuite les sources des supernovæ et des étoiles. Des capteurs très complexes ont été construits puis logés sous terre comme en Italie au Gran Sasso, aux Etats-Unis et aussi dans la rade de Toulon au fond de la mer Méditerranée ainsi qu’au CERN de Genève pour détecter les neutrinos évalués à l’échelle de «Téra électronvolts». Comme mentionné plus haut, les neutrinos traversent toute matière, nous, la Terre constamment à la vitesse de la lumière, sans trouver le moindre obstacle.

Dans la découverte des neutrinos et la réussite de leur captage très complexe du fait de leur grande discrétion on s’est aperçu que d’une source émise les neutrinos perdaient de leur intensité à raison de deux tiers environ, par rapports aux photons.

Dans les recherches et les expérimentations en laboratoires, où l’on a réussi à créer par une technologie extrêmement complexe de fils de toutes sortes, d’aimants, de transformateurs, de modulateurs, de capteurs, de rayons infimes etcetera, une situation de captage neutronique; on a fait circuler à la vitesse proche de la lumière (égale ou inférieure) des neutrinos face aux antineutrinos dans les grands accélérateurs de particules. On a découvert une disproportion de la source d’émission aux capteurs. Les neutrinos-électrons qui reviennent conservant leur originalité ne comptent qu’un tiers des neutrinos émis. Un autre tiers représente une autre «saveur» comme l’exprime Hubert Reeves et qu’on appelle le «Neutrino-Muon», puis une troisième «saveur» qu’on appelle «Neutrino-Tau». Les neutrinos ne perdent rien de leur spécificité à part le fait qu’ils reviennent transformés, mais à charge électrique nulle dans la famille des Leptons.

Ces altérations ont été à travers des rochers de 10 000 kilomètres terrestres aperçues dans 1000 m3 d’eau lourde au Canada et 10 000 m3 d’eau au Japon – certains neutrinos (petits neutres en italien) provoquent un « clic » électrique en percutant des molécules d’eau. Un champ énorme de recherches se profile dans de nombreuses directions, le neutrino a encore énormément de secrets cachés qui une fois dévoilés seront à coup sûr stupéfiants. Les dernières découvertes sont celles d’un savant canadien et d’un savant japonais qui viennent de recevoir le « Prix Nobel ».

Autre approche des neutrinos. Tout est étrange autour des neutrinos, et le concept d’une autre dimension est envisagé, cela semble logique. Il ne semble pas que la relativité d’Einstein en soit vraiment bouleversée, il y aurait certainement quelques ajustements à ajouter ou retrancher aux évaluations mathématiques, peut-être. Si le neutrino se déplace plus vite que le photon, alors que le neutrino a une masse, celle-ci est infime (un millionième de l’électron dit-on) le photon n’en a pas…alors se crée une nouvelle dimension dans laquelle tout est possible. Est-on sûr que le photon n’a vraiment aucune masse? Le photon lui est arrêté par le moindre obstacle sauf les vitres et le verre transparent ou colorié ce qui en fait de très belles couleurs lorsqu’elles sont arrangées comme pour les vitraux. Au CERN, au Gran Sasso, au Canada et au Japon on attend encore des vérifications des labos…
Ce que disent les spécialistes en astroparticules est tellement important, que cela bouleverserait toutes les affirmations philosophiques et religieuses.




Здесь Константин Циолкоский участвует

22092015

Cosmos 21

sous titre: de Jules Crevaux à Constantin Tsiolkovski

Осуществуют ли международные космические агенцтва, проэкты гения Константина Эдуардовича Цилковского в течение двацать первого вена – в этой повести, частично, во всяком случае, его память на веки.

Un roman fiction de science réelle

de ce qui se passera au cours du vingt et unième siècle.
Des aventures, de l’imagination, de l’ingéniosité des techniques les plus avancées en matière de conquête spatiale, de propulsion toujours améliorée – tout ce potentiel, servira-t-il vraiment pour conquérir une exoplanète, à des distances incommensurables. Lorsqu’on parle d’une exoplanète à cinq ou six années-lumière, se rend-t-on compte vraiment de la distance et du temps nécessaire pour y parvenir?
Une Année-lumière= 10,000 milliards de km
5 années-lumière= 50,000 milliards de km – Calculez le temps avec nos vaisseaux les plus rapides – admettons qu’ils puissent voguer dans le cosmos à une vitesse de 40,000km/heure – faites le compte et vous comprendrez, comme je l’ai compris! Nous en sommes à une vitesse de 21,000 fois inférieure à ce qu’elle devrait être pour supporter un voyage cosmique ! Et la Terre dans tout cela…

Libraires commandez dès maintenant chez « Les Editions du Net »:

COSMOS 21

sous titre: de Jules Crevaux à Constantin Tsiolkovski




Constantin Tsiolkovski visionnaire et Léonardo da Vinci

20052015

Il a été visionnaire en son temps du dix neuvième siècle jusqu’à sa son décès en 1935 au vingtième, dans la ville de Kalouga.
Plus je pense à lui, plus je suis persuadé qu’il avait simplement été précurseur de nombreuses inventions aéronautiques et spatiales. D’ailleurs il est reconnu tel. Il réfléchissait pratiquement pour défier les logiques mathématiques, physiques et chimiques – je me demande, savait-il que ses réflexions auraient été mises en application après lui, peut-être, mais qu’on ne le mentionna jamais comme le précurseur de ces idées, je le pense aussi tellement il était modeste. C’était un génie inventeur dans son coin. Avant lui Léonard De Vinci avait pu par son génie propre avancer quelques concepts, mais il n’avait pas effleurer ceux de Tsiolkovski, il avait bien d’autres chats à fouetter, surtout dans son art et son époque.
WV




Constantin Tsiolkovski et Jules Crevaux selon Wladimir Vostrikov

3032015

Traveler DC 120Extrait de mon prochain livre « Cosmos Vingt et Un »
Il s’agit d’une réunion à la « Cité des Etoiles à quarante kilomètres au nord-est de Moscou, avant le voyage sur la base spatiale, le cosmodrome de Plessetsk à 800km au nord. Vladimir Toumanov raconte:

Constantin Tsiolkovski, (en russe Konstantin Edouardovitch Tsiolkovski) est né au 19ème siècle, le 5 septembre 1857 à Ijevsk dans la région de Riazan. Il est décédé le 19 septembre 1935 à Kalouga…

Vous pourrez lire son incroyable histoire de précurseur dans les domaines aéronautique et spatial dans mon prochain livre:

« COSMOS VINGT ET UN »
sous titré: de Jules Crevaux à Constantin Tsiolkovski

Deux personnages attachants et qui ont marqué leur temps ainsi que l’avenir par leur esprit d’explorateur!




Ariane V place deux satellites en géostationnaire, comme les vaisseaux de Mars conquête décisive

24022015

Ariane_5_liftoff_on_flight_VA222_smallPhoto-0132MARS CONQUETE DECISIVE

Affiche de Kourou à Mars – de droite à gauche: les savants techniciens de la base sur fond de palmiers et poteaux à antennes diverses, près de fusées européenne, russe et américaine. A gauche, ils sont huit, trois Américains, trois Russes et deux Européens. Dans « Cosmos Vingt et un » il y a aussi les Chinois après leur conquête de la Lune. En fait les tirs des fusées se font non seulement de Kourou, mais aussi de la nouvelle base de « Falaise Crevaux » en Guyane française, de Plessetsk en Russie, de Baïkonour au Kazakhstan et de Houston aux Etats Unis.

C’est ainsi que se passe le merveilleux envol d’Ariane V – le premier de l’année 2015 avec deux satellites placés en géostationnaire – voir les masses !

http://links.govdelivery.com/track?type=click&enid=ZWFzPTEmbWFpbGluZ2lkPTIwMTUwNDI2LjQ0NDU5NjQxJm1lc3NhZ2VpZD1NREItUFJELUJVTC0yMDE1MDQyNi40NDQ1OTY0MSZkYXRhYmFzZWlkPTEwMDEmc2VyaWFsPTE3MzI0NDM3JmVtYWlsaWQ9d2xhZGltaXIudm9zdHJpa292QHNmci5mciZ1c2VyaWQ9d2xhZGltaXIudm9zdHJpa292QHNmci5mciZmbD0mZXh0cmE9TXVsdGl2YXJpYXRlSWQ9JiYm&&&100&&&http://www.esa.int/Our_Activities/Launchers/Ariane_5_s_first_launch_of_2015

Partagez ce livre

Share on facebook

Share on twitter

Share on google_plusone_share

Share on linkedin

Share on tumblr

Mars Conquête Décisive
Wladimir Vostrikov
Résumé

Déjà en 2010 des décisions avaient été prises pour allouer des sommes importantes à la NSEA (Nations Space Exploration Agreement) (Accord des Nations pour l’Exploration Spatiale) une douzaine de milliard de dollars. La décision avait été approuvée par l’OMN (Organisation Mondiale des Nations). L’expédition sur Mars a été préparée depuis des années. Celle qui s’échelonne entre 2011 et 2018 est déjà en cours, puisque deux satellites VFAR-1 et VFAR-2 sont sur orbite martienne haute. le « 1″ tourne autour de Mars et le « 2″ se trouve en géostationnaire au-dessus du site « Gale-Mount Sharp ». Ces deux satellites envoyés depuis Kourou guideront au mètre près les atterrissages et les mises en orbite martienne des 14 vaisseaux qui seront envoyés de Kourou, Baïkonour et Houston.

C’est de Houston que seront envoyés les vaisseaux VUSA-13H et VUSA-14H en novembre 2015…

Auteur

Wladimir Vostrikov a écrit plusieurs romans, il est passionné d’astronautique ainsi que par toutes les conceptions cosmologiques astrophysiques s’étendant dans le domaine philosophique. Il est inspiré en permanence par un seul auteur astrophysicien qui regroupe toutes les richesses du génie humain qui s’étendent à la grande musique, la peinture, la sauvegarde de notre planète la Terre et la poésie.

Discipline : science-fiction
Parution : 03-07-2013
Auteur : Wladimir Vostrikov
ISBN: 978-2-312-01183-7

Format de poche : 120×190 mm à lire dans le métro ou l’avion
Nombre de pages : 355
Série / Collection : Les Editions du Net







dislui |
sarivoli |
Lusopholie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Si c'est ailleurs ,c'est ici.
| Histoire et fiction amusant...
| Critica