30 Juin Journée des astéroïdes

30062016

Asteroid Day is today on the 30th of june. Asteroid Day is now an annual event.

La Journée des Astéroïdes est un événement devenu annuel. Cette journée rappelle les événements de la Tunguska en Sibérie et les autres comme celui de Tcheliabinsk récemment. Lors des événements des nuits des étoiles, on parlera inévitablement des astéroïdes qui se manifesteront surtout vers le 12 aout prochain « Le Perséides », bien que les nuits des étoiles se tiendront entre le 5 aout et le 7 aout prochains. Entre le 5 et le 7 on pourra certainement en voir quelques-uns, mais ce ne sera pas « la pluie » d’astéroïdes, tandis que la nuit du 12 sera gênée par la Lune gibbeuse.

Les gros astéroïdes sont un danger pour la Terre. Les astronomes et ceux qui observent le ciel suivent des programmes spéciaux dédiés à la recherche et le suivi des astéroïdes potentiellement dangereux pour notre planète. Gros ou petits les dangers sont réels et permanents. On recherche les trajectoires et on évalue par de savants calculs les points d’impact possible sur Terre pour prévenir les dangers et faire le nécessaire pour s’en protéger.




L’exoplanète 55-Cancri-e pas intéressante pour les Terriens!

4042016

55-Cancri-e une exoplanète deux fois la Terre, mais une température évaluée par la NASA entre 2500° et 1000° – planète très massive. Il faut regarder autre-part, car celle-ci se trouve à plus de quarante années-lumière.
Aucun intérêt pour l’humanité. Trop proche de son étoile « 55-Cancri-e » n’est pas exploitable, surtout aucun vaisseau spatial terrestre ne s’y rendra jamais. Plus de 40 années-lumière… en voyageant à maximum ce que les Terriens savent faire 40,000km/heure et en augmentant constamment la vitesse la première moitié du parcours sidéral, on pourrait atteindre 400,000km/heure et il faudra décroitre la vitesse dans la deuxième partie du parcours – sans jamais, loin de là atteindre la vitesse de la lumière 300,000km/seconde. On peut évaluer le temps du voyage pour une telle distance à 114,155 ans. Non, faut regarder plus près ! Et bien plus près! Voyez mon livre « Cosmos-21″.

Pour faciliter nos calculs, basons-nous sur 40 années-lumière.
La vitesse maximale qu’un vaisseau terrestre pourrait atteindre serait de 400,000km/heure d’abord en vitesse croissante pour la première partie du voyage et décroissante pour la deuxième partie pour ralentir le vaisseau. La vitesse maximale s’écrit: 4.10exp5 km/h
Une année-lumière représente 10,000 milliards de km, ce que tout le monde sait ! Pour quarante années-lumière on écrit: 40x10exp13 ou
4.10exp14 = c’est à dire 400,000,000,000,000 km
quatre cent mille milliards de km (km notre unité terrestre);

4.10exp14 / 4.10exp5 = 10exp9 ; 10exp9 : 8760 h = 114,155 années
Wladimir




Météorites, base des acides aminés

3042016

Si les ferments de la vie proviennent de l’espace cosmique, par les astéroïdes, météorites, elle avait pu se réaliser sur d’innombrables planètes de l’univers, si celles-ci ne sont ni trop loin, ni trop proches de leur étoile dans leur système stellaire et ce sur des milliards de planètes. Si la vie est plus évoluée et plus ancienne sur de nombreuses planètes, même en dehors de notre galaxie, des extraterrestres peuvent très bien exister.

On est de plus en plus certain, du moins les astrophysiciens le sont, de certaines choses qu’on n’osait même pas évoquer il y a quelques décennies. Plus on se penche sur la réalisation de l’univers, des nébuleuses, des amas galactiques, des galaxies, des systèmes stellaires, des systèmes planétaires, des planètes, des astéroïdes, des comètes et des poussières galactiques, plus les scientifiques sont persuadés qu’une planète comme notre planète bleue n’a pas pu engendrer les moindres prémices basiques de la vie. Ils expliquent que la Terre avait été incandescente après les premiers huit milliards d’années après le « Big Bang », comme tout ce qui s’était mis à graviter autour des étoiles, tout comme autour de notre étoile le Soleil. Lorsque la Terre s’était refroidie comme d’innombrables planètes ce n’était pas le CO2 et l’hydrogène qui auraient pu donner naissance à une première bactérie ou cellule monocellulaire, il manquait énormément d’ingrédients pour parvenir au premier « ferment » de vie. La Terre et toutes les planètes du système solaire comme partout ailleurs dans le cosmos dans tous milliards de systèmes stellaires, les planètes avaient été bombardées et elles le sont continuellement, par des météorites. Cela est un fait incontestable et ces particules tombées du ciel n’arrivaient pas complètement carbonisées à la surface terrestre, elles n’avaient pas été complètement anéanties de toutes leurs substances, il leur restait des « additifs » qui sur terre ont contribué à la réalisation des acides aminés (glycine et autres) et à partir de là, les premières cellules monocellulaires aux plus complexes, aux bactéries, aux mollusques, à toutes les petites bêtes, puis aux plus grosses, aux hominidés, les animaux et l’être humain. Puisque le programme SETI, notamment l’extraordinaire site de Nançay s’attaquent maintenant à 20,000 systèmes stellaires les plus proches gravitant autour de naines rouges, cela permet de penser que les chercheurs et les astrophysiciens sont aussi persuadés que parmi ces planètes se trouve certainement une vie extraterrestre peut-être même plus évoluée que la nôtre puisque plus ancienne avec plus d’expérience et une histoire au moins aussi riche que la nôtre. Pourquoi? Pourrait-on se demander – tout simplement parce que ces planètes avaient été aussi incandescentes que la nôtre et après refroidissement autant bombardées par les astéroïdes, météorites qui leur ont apporté des « additifs » nécessaires à la réalisation des premiers ferments de la vie. Leur histoire s’est peut-être réalisée avant l’histoire de la Terre. La raison pour laquelle nous ne le savons pas encore réside dans l’impossibilité de communiquer plus vite que la vitesse de la lumière et plus difficile encore sont les voyages intergalactiques dans une galaxie de 100,000 années-lumière de diamètre et plus encore inimaginable dans l’espace extragalactique.
Wladimir




Le ciel est merveilleux ces nuits et Jupiter resplendissante

15022016

On parle plus du ciel d’été que du ciel de nuit d’hiver bien souvent. Il faut regarder le ciel en hiver surtout ces jours derniers et les prochains, c’est extraordinaire. A la fin de l’été dernier, j’avais aperçu à l’Est un spectacle à « tomber par terre ». La constellation du Cygne se présentait face à moi dans le cadre de ma fenêtre. J’avais pu admirer le « Cygne » dans toute sa splendeur avec la tête « Deneb » qui se pavanait. Hier, vers 22 heure trente, c’était à « Orion » de m’éblouir, avec « Bételgeuse » l’épaule en haut à gauche et « Rigel » en bas à droite, sans omettre le fameux « Baudrier » avec les trois rois, penché au milieu. Au-dessus « Castor » avec dans son prolongement « Capella » resplendissante et « Pollux » dans les « Gémeaux » faisant lui, le triangle isocèle avec « Procyon » d’un côté et « Bételgeuse » de l’autre. Encore un spectacle après les nuits noires au ciel couvert de nuages pluvieux. S’ajoute à tout cela la Lune gibbeuse finissant son premier quartier pour devenir « pleine Lune » le 22 février. Je crois qu’il sera possible de revoir ce spectacle encore ce mercredi soir et s’il continue à faire beau la nuit, les nuits suivantes aussi, sachant que tous les objets célestes se déplacent tout de même un peu. La constellation « Orion » est celle du grand chasseur n’ayant même pas peur, dans la mythologie grecque d’affronter le « Scorpion » que les dieux ont dû éloigné de l’autre côté de l’univers pour que l’affrontement n’ait pas lieu.

Bonnes nuits à ceux qui auront le courage de mettre le nez dehors malgré le froid, cela en vaut la peine.
Wladimir




Приключения в ГВАТЕМАЛА

2022016

ГВАТЕМАЛА – Приключения, туры необычные

Особенно для Российских туристов которые любят путешествия включая необыкновенные приключения – джунгли, горы, дикие реки, с восточной стороны Атлантический Океан и с другой на западе Тихий Океан. Приключения для взрослых, новый мир для детей с дикими животными как в приключениях « Тома Сауера ». Вас встретит мой друг с женой и с целой серьёзной организацией . Все вместе займутся Вами. Заказывайте свои авиа билеты в Москве, в Питере, во Владивостоке, в Екатеринбурге, в Париже у Аэрофлота или через другую авиа компанию сразу после бронирования программы включая туры, визиты, гостиницы, завтраки, обеды и ужены у CARIBBEAN TOURS OCCIDENTE Guatemala City. Изучите всю программу сами и Вы убедитесь. В программе фотографии и объяснения со всеми необходимыми реквизитами и деталями.




ISS à l’oeil nu

4012016

Découvrir les technologies spatiales à l’œil nu.

Cette possibilité de regarder à l’oeil nu la Station Spatiale Internationale « l’ISS » existe depuis des années. Je la consulte très fréquemment et je m’amuse parfois à surprendre des amis ou mes voisins dont aussi des amis. Je leur demande regarder à un instant extêment précis vers la direction vers laquelle je leur demande de se concentrer, et brusquement l’incroyable se produit: « Oh mais à comment fais-tu – Qu’est-ce que c’est, ça alors, es-tu sûr que c’est l’ISS – Ce n’est pas un météorite? – Ils sont combien là-haut, à quelle distance sont-ils de nous – A quelle vitesse dis-tu? – Et je leur donne les réponses:
l’ISS se trouve sur une orbite entre 392 et quelques 407 km d’altitude ou plutôt de distance du sol terrestre, car là où elle évolue c’est l’espace. Non ce n’est pas un météorite, c’est notre station spatiale à tous les Terriens qui ont participé à cet extraordinaire programme qui va durer encore des années. Ils sont six, de différents pays participants. La vitesse de l’ISS est de 28 000 km à l’heure, elle fait seize tours de Terre en vingt quatre heures. Elle ne s’approche jamais des pôles nord ou sud. Enormément d’expériences se pratiquent à bord. L’ISS est en connection avec la Terre à l’aide des vaisseaux spatiaux Soyouz ainsi que des lanceurs-fusées russes et avant c’était les ATV de l’ESA et les navettes spatiales américaines de la NASA. On prépare d’autres possibilités de jonction entre Terre et ISS entre autres avec « ORION » extraordinaire vaisseau, qui serviront à relier d’autres stations et modules tournant autour de planètes comme Mars et les lunes de Saturne et Jupiter. Le site qui renseigne depuis des années sur les passages de l’ISS d’une manière extrêmement précise est:
https://www.heavens above.com Tentez l’expérience, c’est étonnant.
Wladimir




Fait pas beau pour les Géminides

10122015

Tous les cieux sont beaux, absolument tous lorsque la voûte céleste est visible au-dessus de soi. Le jour on peut deviner le temps qu’il fera jusqu’au soir ou simplement constater qu’il pleut, qu’il vente ou qu’il neige, mais la nuit, si le ciel est découvert c’est la magie naturelle qui s’opère avec les étoiles, les planètes, les constellations qu’on tente de localiser, les météorites. Justement les nuits du 11 au 14 décembre, si vous vous levez tôt pour aller au travail, si vous allez vers la gare prendre le train ou vous engouffrer dans une bouche de métro, ou si vous êtes obligé de prendre votre voiture – prenez quelques secondes et arrêtez-vous. Regardez le ciel vers le Nord, si le ciel est découvert ce qui est souvent le cas le matin même après une journée pluvieuse, fixez votre regard pendant ces quelques instants qui vous éloigneront de tous vos soucis et écarteront les problèmes, vers le Nord entre cinq heures et sept heures du matin. Si le ciel est clair dépourvu de nuages, la Lune ne devrait pas gêner, vous pourrez admirer une des plus grosses pluies de l’année, une pluie d’astéroïdes avec un radiant provenant de la constellation des Gémeaux. Ce sont les « Géminides ». Ces quelques instants risquent de vous mettre en retard, car on peut se prendre au jeu, mais ce n’est pas grâve car ce sera un sujet d’actualité en provenance de l’univers que vous pourrez raconter à votre entourage toute la journée et les jours suivants.

Wladimir




CosmoS 21 – Distractions Mathématiques et Physiques

18112015

FNAC – Paris et autres magasins FNAC

Demander, commander : « CosmoS 21 – de Jules Crevaux à Constantin Tsiolkovski »

Un livre lucide des sciences exploratrices de l’espace. Conquête du cosmos, jusqu’à quelles limites.
Pourra-t-on aller plus loin que les limites du système solaire, au-delà de Mars, traverser la ceinture d’astéroïdes, sur les lunes de Jupiter ou celles de Saturne ou même plus loin? Rien n’est moins sûr. Pourra-t-on un jour rêver d’envahir l’univers tout entier comme rêvent certains spécialistes, rien n’est moins sûr. Même à l’aide de nouvelles conceptions révolutionnaires en matière de transport dans l’espace, trous de ver y compris.




Neutrinos et ondes électromagnétiques

9102015

Dans la balance universelle de toutes les particules élémentaires, les neutrinos pèsent presque autant que toutes les autres réunies, malgré leur masse infinitésimale légère. Ce qui bouleverserait toutes les consciences, c’est si le neutrino était le « vecteur », le « support » des ondes électromagnétiques qu’émet le cerveau. Le cerveau par combinaisons chimique produit de l’électricité, les ondes bêta en teraelectonvolts (eV) qui font fonctionner les neurones. Le cerveau émet par conséquent des faisceaux d’ondes informatives que « chevauchent » certainement les neutrinos. Notre corps est transpercé à raison de nombreux milliards de neutrinos chaque jour et chaque nuit. Si de l’énergie est transformée ou diminuée en neutrinos muon ou neutrinos tau dans les leptons, quelle relation pourrait exister entre les ondes électromagnétiques extrêmement faibles émises par le cerveau et les neutrinos? S’il y a relation entre ces particules élémentaires, c’est peut-être là que réside ou se maintient notre esprit dans l’éternité associée à la courbure de l’espace-temps dans l’univers ou le multivers. La « régie » en est encore mystérieuse. Mais s’il n’y a aucune relation entre les ondes électromagnétiques et les neutrinos, ce raisonnement est romantique.

« CosmoS 21 chez Les Editions du Net : www.leseditionsdunet.com/science-fiction/3682-cosmos-21-wladimir…




Здесь Константин Циолкоский участвует

22092015

Cosmos 21

sous titre: de Jules Crevaux à Constantin Tsiolkovski

Осуществуют ли международные космические агенцтва, проэкты гения Константина Эдуардовича Цилковского в течение двацать первого вена – в этой повести, частично, во всяком случае, его память на веки.

Un roman fiction de science réelle

de ce qui se passera au cours du vingt et unième siècle.
Des aventures, de l’imagination, de l’ingéniosité des techniques les plus avancées en matière de conquête spatiale, de propulsion toujours améliorée – tout ce potentiel, servira-t-il vraiment pour conquérir une exoplanète, à des distances incommensurables. Lorsqu’on parle d’une exoplanète à cinq ou six années-lumière, se rend-t-on compte vraiment de la distance et du temps nécessaire pour y parvenir?
Une Année-lumière= 10,000 milliards de km
5 années-lumière= 50,000 milliards de km – Calculez le temps avec nos vaisseaux les plus rapides – admettons qu’ils puissent voguer dans le cosmos à une vitesse de 40,000km/heure – faites le compte et vous comprendrez, comme je l’ai compris! Nous en sommes à une vitesse de 21,000 fois inférieure à ce qu’elle devrait être pour supporter un voyage cosmique ! Et la Terre dans tout cela…

Libraires commandez dès maintenant chez « Les Editions du Net »:

COSMOS 21

sous titre: de Jules Crevaux à Constantin Tsiolkovski







dislui |
sarivoli |
Lusopholie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Si c'est ailleurs ,c'est ici.
| Histoire et fiction amusant...
| Critica