• Accueil
  • > Archives pour novembre 2017

AVIONS QUADRI-REACTEURS ou BI-REACTEURS

30112017

Quadri-réacteurs ou bi-réacteurs
des compagnies: AIRBUS – ILIOUCHINE – BOEING

______________________________________________________________________

C’est très sensé ce que disent certaines personnes sur l’efficacité des gros bi-réacteurs par rapport aux quadri. On imagine toujours le scénario d’un bi-réacteurs dont l’un des moteurs tombe en panne, l’avion peut continuer sa route avec un seul réacteur en marche avec la procédure spéciale de « compensation » qui reste tout de même très délicate et l’on est forcé de penser et si le deuxième moteur tombe aussi en panne?

L’atterrissage d’urgence s’impose, le problème est où ? sur la cime des arbres d’une foret, à la surface de la mer, l’océan, des champs, un aérodrome providentiel – tout devient plus complexe et peut-être irréparable. Avec un quadrimoteur les chances paraissent logiquement augmentées de 3/4 au lieu de 1/2. Pourquoi ne parle t-on pas de l’A-380 quadrimoteur et du Boeing-747 le plus classique des gros porteurs passagers. Il m’était arrivé de prendre un IL-86 quadriréacteur en 89, 90 91; une maison volante avec en sous-sol une grande salle qui servait familièrement de soute à bagages pour tous les passagers sans tralala, un vol en souplesse au confort incroyable. L’IL-96 moderne et économique est simplement boudé pour des raisons de chauvinisme. Des avions gros porteurs sûrs qui traversent constamment les énormes territoires de la Russie et les pays de la CEI s’autosuffisent pour leurs besoins intérieurs, il est évident que ces machines d’une autonomie voisine de 15 000 km seraient d’un très grand intérêt pour beaucoup d’autres pays. La France est autosuffisante avec ses propres technologies aérospatiales et surtout son excellente aéronautique, les pays européens exportent et le marché se porte très bien. La Russie peut aussi exporter ses réalisations aéronautiques. Il faut admettre que les technologies russes sont également excellentes et de nombreux pays devraient acheter leurs avions. Pourquoi? La raison est très simple: Qui approvisionne l’ISS depuis des années que les Américains ont abandonnée pourtant avec leurs technologies il faut l’admettre aussi les plus avancées, les plus performantes. Les Américains reviendront bientôt avec leurs systèmes de réapprovisionnement de la station spatiale internationale et ils seront aussi les plus grands partenaires en matière de conquête spatiale, de Mars, des lunes de Jupiter et de Saturne.

A moins d’avoir à son bord la technique du « projet Vladikite ».




Mirny aéroport de Plesetsk

24112017

PCHE est un procédé technique original qui aide à la propulsion des fusées.

Puits de Catapultage Hydraulique Électromagnétique. Le puits est bien plus profond que la hauteur de la fusée. La fusée, même la plus lourde de ^lus de 3000 tonnes est placée sur une plateforme hydraulique au fond du puits. Une centrale nucléaire de production d’électricité se trouve à proximité plus ou moins de façon à fournir le maximum de son potentiel aux énormes électro aimants (coils) le long du PCHE qui agissent sur la plateforme jusqu’à expulsion de la fusée qui allume ses moteurs en une fraction de seconde. La fusée est propulsée par le puits électromagnétique et entame en même temps sa propre propulsion à l’aide ses moteurs, elle prend une vitesse accrue grâce à la propulsion du puits et entame sa montée dans les couches de l’atmosphère et pénètre dans la stratosphère et l’espace sidéral – économie: plusieurs dizaines de tonnes de comburant, favorisant un volume complémentaire au complexe envoyé pour une longue mission dans l’espace. Trois PCHE se trouvent un à Baïkonour, un deuxième à Houston et le troisième à Plesetsk.

fichier pdf 19779435_cover COUVERTURE NSEA 17 DEC 2017 sombre

Support independent publishing: Buy this book on Lulu.




ПЛЕСЕЦК КОСМОДРОМ

22112017

SELECTION du PENTAX 057База Плесецк в Россие – Посмотрите на это дело, моя книга всё объясняет в детальях. В моей книге нежеуказанной, колодец построен на космодроме в Байконуре и на базе космодрома Плесецка. Эта книга конечно фикция но идея технически возможная для будущих ракет как « Союз », « Протон ». В настоящее время только российские ракеты спасают ситуацию международной станции ISS. Подумайте пока развитые страны в области космоса не схватят мою идею которая несомненно будет в будущем эффективна в ежедневной практике запусков ракет. Это оригинальное изобритение позволит ракетам большую экономию топлива в пользу дополнительного груза. Пока никто не интересуетса потому что я не умею о себе делать рекламу и не знаю к кому обращаться.

У Вас возможности большие, мне нужны команды специалистов математики, физики, тоже по химие, инженеры во всех облосьтях и скорее начинать работать для будущего улучшения завладения космоса. Книгу нужно перевести а проще всего вести прямые технические переговоры.




La formule mathématique géniale d’Euler selon Igor et Grishka Bogdanov

18112017

Les livres de Igor et Grishka Bogdanov, « Avant le Big Bang » – « Dieu et la science » ou « Le visage de Dieu » sont à lire et à relire, d’ailleurs relire est une bonne solution et relire encore. Ce sont des ouvrages extrêmement riches dans tous les domaines, mathématiques et physique bien entendu mais aussi en citations de scientifiques célèbres, en anecdotes et en histoire des sciences. Un enrichissement personnel surtout dans le suivi de leur raisonnement étonnant, vraiment original et curieux face aux limites que de nombreux génies scientifiques n’ont pas osé aborder comme « l’avant Big Bang ». Big Bang controversé de plus en plus, mais à remplacer par quoi? Un univers immuable et fluctuant et pourquoi s’obstiner à creuser plus loin – Einstein lui-même en était persuadé, son erreur était peut-être autre part.
Grâce à un de leurs livres, je me suis intéressé à « Leonhard Euler », un génie mathématicien stupéfiant. Il a rédigé presque neuf cents ouvrages dans sa spécialité. Douze ans avant de quitter ce monde il avait perdu la vue de son deuxième œil, dû à la cataracte. Décédé à Saint-Petersbourg en 1784 où il avait une audience attentive de la part des mathématiciens Russes incluant le tsar Pierre le grand et Catherine-II, il voyageait à travers l’Europe et était né en Suisse. Diderot s’était servi de sa formule concernant l’étonnant mystère de « π » (voir dans « Avant le Big Bang » d’Igor et Grishka Bogdanov). Beaucoup de scientifiques et d’artistes se rendaient régulièrement en Russie et nombreux étaient ceux qui y élisaient domicile. Saint-Peterbourg grandissait, s’étendait parallèlement à Versailles et l’Italie d’où provenaient les architectes, les ingénieurs et les décorateurs les plus prestigieux.

La formule la plus belle ou géniale en mathématique, selon Igor et Grishka Bogdanov est la formule d’Euler qui s’écrie:

e puissance iπ + 1 = 0

Celle-ci arrête toutes les décimales de π qui sans cette formule s’en vont à l’infini, mais aussi elle annule sa fonction. « i » étant irrationnel. D’ailleurs ouvrir l’équation à deux inconnues est édifiant, bien sûr ils en énormément d’autres




http://www.lulu.com/spotlight/NSEA#

5112017

http://www.lulu.com/spotlight/NSEA#







dislui |
sarivoli |
Lusopholie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Si c'est ailleurs ,c'est ici.
| Histoire et fiction amusant...
| Critica