Les Passagers du vol Barcelone Dusseldorf plus intéressants que le minable copilote

28032015

Parlez plutôt des passagers qui étaient à bord du vol Barcelone-Düsseldorf au lieu de rabâcher des détails sur le copilote meurtrier. Pour les besoins de la sécurité aérienne, pour l’avenir, regroupez tout ce qui est nécessaire, mais oublions les photos et le nom cet homme indigne écœurant psychopathe, malsain égocentrique qui n’aurait jamais dû être accepté par le monde aéronautique que tout le monde fascine et en qui la confiance est totale. Chacun des passagers a une histoire qu’on aimerait connaître plutôt que celle de cette horreur de mentalité de petit bonhomme, si tout est confirmé, ce qui semble être le cas.
Wl.




Une réponse prédestinée d’Hubert Reeves avant la déclaration de Stephen Hawking

11032015

quote:

Lettre éditoriale du 2 octobre 2014

Paris, le 2 octobre 2014.

Dans la tête des croyants

« Le spectacle de foules immenses assemblées pour de gigantesques cérémonies religieuses, à Lourdes ou sur les bords du Gange, me fascine toujours et je m’interroge. Je voudrais lire ce qui se passe dans ces les têtes de tous ces gens. Que savent-ils, (ou croient-ils savoir …) que je ne sais pas, sur la nature du monde et sur le sens de la vie ?

Cela m’amène à une question plus générale : je me demande quel message nous envoie l’universalité des traditions religieuses dans le monde. Se pourrait-il que tous ces gens soient tout simplement dans une croyance qui leur permet de vivre ? L’opium du peuple de Karl Marx ? Les religions et leurs savoirs sont-elles, comme le dit Freud (dans l’Avenir d’une Illusion) uniquement le reflet de la condition humaine dans son besoin de sens, la réponse à ses angoisses métaphysiques ? Ou bien ces traditions donnent-elles accès à une réalité qui nous dépasse et porteraient quelque message sur une transcendance et sur un « au-delà de la réalité » ? Un « arrière-monde » comme dit Nietzsche dans le Gai Savoir. J’admire Nietzsche et ses imprécations mais, comme Albert Camus, j’en prends … et j’en laisse. Dans l’esprit des exigences de doute systématique qu’exige la méthode scientifique, je me refuse aux certitudes partagées par tant de nos contemporains sur l’inexistence de cet « arrière-monde ». Face à l’étrangeté du monde, il importe de laisser des portes ouvertes, curieux de savoir qui va entrer. C’est l’aventure exaltante de la recherche scientifique. »
unquote

Il faut consulter régulièrement le site officiel d’Hubert Reeves:
http://www.hubertreeves.info/edito/20141002.html




Stephen Hawking et les positions d’Albert Jacquard

10032015

Je préfère incontestablement les positions d’Albert Jacquard.

article de World Daily Reportrt du 8 mars 2015

Intelligent design highly probable. Not only interesting but contrary to what Stephen Hawking used to declare. Now he has realised that in fact, human beings have reached such a stage of understanding that at a certain level, other theories should be considered. No one can conclude with his personal authority on a general philosophic statement. A scientist always leaves different options apart from his personal opinion which unvoidably changes during his deep searches. When Stephen Hawking says that human brain would be a receptor, capable of receiving “consciousness waves, coincides with what is developped in my book « Conceptions cosmologiques » edited already several years ago without being a famous physist. This particular point is certainly the HIGHEST target for scientists to try to solve in future. Either a god-like strength governs this crucial part of our life, through our brain or else, not only human beings and their brain but also the entire universe. Human being reaching a god level or God directing his brain.
I am happy today of Stephen Hawking statement somehow opposite to what he declared some years ago that « Universe did not need God to get created ». The Newton successor admits as possible other theories, bearing in mind that they can also be wrong or real.
unquote

En d’autres mots Stephen Hawking revient sur ses affirmations. Je suis content qu’il l’ait fait, cela prouve son extraordinaire sens de jugement sur les questions les plus profondes que l’être humain se pose.

Traduction rapide de Wladimir Vostrikov:

8 mars 2015 | article de par Bob Flanagan

Stephen Hawking admet qu’une Intelligence suprême est «hautement probable»

Astrophysique
Le physicien théoricien anglais et cosmologiste Stephen Hawking, a surpris la communauté scientifique la semaine dernière lorsqu’il a annoncé lors d’un discours à l’Université de Cambridge qu’il croyait qu’une « certaine forme d’intelligence» était en fait derrière la création de l’Univers.

Se présentant devant les étudiants de l’Université de Cambridge, le scientifique de renommée mondiale a déclaré que ses années de recherche sur la création du cosmos lui ont permis d’isoler un « facteur scientifique étrange » qu’il dit être à bien des égards contraire aux lois universelles de la physique .

Ce phénomène étrange qu’il nomme le « facteur Dieu » , serait à l’origine du processus de création et aurait joué un grand rôle dans la détermination de la forme actuelle de l’Univers.

Stephen-Hawking lors de sa conférence.
Le célèbre scientifique se remémore l’expérience de mort proche (NDE) de son frère, qui était cliniquement mort pendant 43 minutes après une attaque cardiaque en octobre dernier. Cet événement a radicalement changé son point de vue sur « la nature de la conscience humaine et de l’Univers dans son ensemble ».

« Mon frère a toujours été un modèle pour moi. Sa rationalité, sans esprit éclairé ont façonné ma personnalité et la personne que je suis aujourd’hui, c’est lui qui m’a conduit vers l’étude de l’univers fascinant de la physique. Mais depuis son accident d’octobre dernier, c’est un homme changé « a-t-il rappelé. « Il m’a dit décrit l’existence d’un être sensible, d’un autre monde différent de celui des mortels qui l’ignorent, il m’a parlé de Dieu », dit-il à l’assistance visiblement surprise de ces affirmations. « La science moderne s’appuie sur le fait de la perception consciente logée dans le cerveau humain, mais ce que mon frère a connu au cours de sa mort clinique, je ne peux pas l’expliquer. Est-ce que la conscience se trouve en dehors du corps humain? Le cerveau humain est juste un récepteur, capable de recevoir des ondes de la conscience comme les ondes que captent les radios sur les longueurs AM / FM ? Ce sont des questions auxquelles la science moderne n’a pas encore répondu et celles-ci pourraient redéfinir notre vision de l’univers et de la physique moderne, tout entière » a-t-il déclaré.

Référence à l’astrophysicien
« Nous ne nous attendions pas à une telle déclaration » a déclaré le chef du Département d’astrophysique, John Bairns. « Je suis tout simplement perplexe, je ne sais pas quoi dire » a-t-il ajouté aux journalistes locaux. « En 40 années en tant que physicien, penser que l’Univers est une entité vivante n’a jamais traversé mon esprit. Je l’avoue, Dr Hawking nous a donné beaucoup à réfléchir » a encore ajouté poliment, le professeur John Bairns.

Ces déclarations du cosmologiste aux nombreuses reconnaissances de ses pairs ont provoqué un grand émoi dans la communauté scientifique, certains affirment même publiquement qu’il serait temps pour lui de prendre sa retraite» et que même les grands esprits peuvent s’égarer ».

Stephen Hawking a depuis publié une réfutation à ses détracteurs, insistant sur le fait que « conception intelligente » n’apporte en rien une preuve que Dieu existe, mais seulement qu’une « force comme divine » a joué un rôle dans la création de notre Univers, environ il y a de cela 13,8 milliards d’années.
Ce qui en fin de compte ne change rien à sa dernière déclaration, il est devenu mystique!




Constantin Tsiolkovski et Jules Crevaux selon Wladimir Vostrikov

3032015

Traveler DC 120Extrait de mon prochain livre « Cosmos Vingt et Un »
Il s’agit d’une réunion à la « Cité des Etoiles à quarante kilomètres au nord-est de Moscou, avant le voyage sur la base spatiale, le cosmodrome de Plessetsk à 800km au nord. Vladimir Toumanov raconte:

Constantin Tsiolkovski, (en russe Konstantin Edouardovitch Tsiolkovski) est né au 19ème siècle, le 5 septembre 1857 à Ijevsk dans la région de Riazan. Il est décédé le 19 septembre 1935 à Kalouga…

Vous pourrez lire son incroyable histoire de précurseur dans les domaines aéronautique et spatial dans mon prochain livre:

« COSMOS VINGT ET UN »
sous titré: de Jules Crevaux à Constantin Tsiolkovski

Deux personnages attachants et qui ont marqué leur temps ainsi que l’avenir par leur esprit d’explorateur!







dislui |
sarivoli |
Lusopholie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Si c'est ailleurs ,c'est ici.
| Histoire et fiction amusant...
| Critica