• Accueil
  • > Archives pour février 2013

Astéroïde ou météorite au-dessus de Tchelyabinsk du 15 février 2013

23022013

http://www.esa.int/fre/ESA_in_your_country/France/L_impact_de_l_asteroide_en_Russie_Actualisation_et_evaluation_par_l_ESA

On parlait de météorite, mais après analyse l’astéroïde par l’ESA celui-ci faisait 17 mètres de long et on l’estime à 500 TNT – 30 fois la bombe d’Hiroshima,masse entre 8000 et 17000 tonnes. L’explosion avait eu lieu entre 15 et 18 kilomètres d’altitude – heureusement que des avions ne survolaient pas cet espace aérien.
Cliquez sur le lien dans la colonne de droite reprenant le titre ci-dessus. Bonne lecture !
Wladimir




Le ciel extraordinaire de ces nuits jusqu’à la fin juin

19022013

Comme en 2013, il se passe en ce moment ou plutôt ces dernières nuits du spectacle au crépuscule:
Un diamant à l’horizon à l’ouest comme l’annonce le magazine « Ciel et Espace ». Vénus est tellement lumineuse, un vrai phare avec Saturne qui se rapproche et Jupiter avec un peu plus tard lorsque la nuit envahit le ciel, Arcuturus scintille de sa lumière spécifique un peu jaune. Nous vivons les jours les plus longs de l’année, c’est stupéfiant et la nuit n’est pas vraiment « nuit noire » du fait que le Soleil est à 18° sous l’horizon. Chaque année est magnifique dans le ciel, mais c’est Vénus en ce moment la vraie vedette, elle grossit jusqu’au 26 juin – il faut en profiter!

Ce qui est très agréable, c’est de tomber en admiration devant des réalités annoncées et qu’on voit se réaliser exactement comme prévu. Exactement, en matière d’astronomie sur les infinies distances du cosmos est à nos yeux tout à fait exact, en fait il devrait y avoir quelques fluctuations comme pour un nombre décimal ou une approximation. Ces fluctuations sont minimes dans notre système solaire, mais peuvent devenir infiniment énormes aux fins fonds du cosmos. Qu’importe à nos yeux de terriens, vu d’ici tous les calculs des astronomes sont stupéfiants. Ils font un travail admirable de précision mathématique et géométrique dans l’espace. La preuve est visible en ce moment. Chaque soir, la nuit par ciel découvert comme ces jours-ci du 18 février, puis le 19 février il faut regarder le ciel au sud-est pratiquement à la verticale. La Lune et Jupiter qui se rapprochent depuis des mois, depuis l’an passé et même avant dans sa lancée autour du Soleil sur une trajectoire douze fois plus longue que celle de notre Terre, pour venir à son côté. Lune et Jupiter l’énorme sont visibles chaque soir, la nuit du 18 février l’écartement entre les deux astres a été de 3°. L’arc qui les sépare est de 3° qu’on peut mesurer avec son dans le prolongement du bras tendu entre les deux astres. La distance qui les sépare est de plus de deux millions de km, mais à nos yeux ils déambulent dans le ciel côte à côte. La nuit vers 21 heure le 19 février la Lune s’est écartée, bras tendu plus d’un gros point entre les deux astres. L’écartement se prolongera graduellement jusqu’au 18 mars prochain, date à laquelle l’écartement visuel sera seulement de 2,5° (un pouce moyen bras tendu entre les deux).

Ce qui est extrêmément plaisant c’est de constater dans la réalité la preuve de l’intelligence et de l’expérience humaines. Ils ont prévu le phénomène et celui-ci se réalise au-dessus de nos yeux et cela va évoluer jusqu’à 180° fin du mois pour évoluer jusqu’au prochain rapprochement de 2,5° entre les deux astres aux environs du 18 mars prochain, Lune et Jupiter vont encore cheminer quelque temps très « près » l’une de l’autre à nos yeux. C’est grâce à « Ciel et Espace » dans leur calendrier pour l’année astronomique de 2013 qu’on peut découvrir ces merveilles et aussi à bien d’autres passionnés qu’on découvre Arcturus qu’on confond souvent avec Mars ainsi que tous les objets célestes, palnètes, étoiles, galaxies, amas, superamas, supernovae. C’est génial de pouvoir dire « oui, j’ai trouvé dans le ciel ce que vous aviez prévu! »

En regardant le ciel, le 18 février au nord-est dans la soirée, après avoir admiré Jupiter et la Lune, j’ai soudain aperçu un astre qui était vraiment trop flamboyant, c’était bien entendu l’ISS sur sa trajectoire continuelle. Aves le météorite qui a explosé au-dessus de Tchelyabinsk il y a quelques jours et ce jour même le gros astéroïde de 45 mètres de long et de 135,000 tonnes qui était passé au-dessus de l’Indonésie à une altitude de 27,600 km. La trajectoire de l’astéroïde a été plus rapprochée que certains satellites artificiels placés par l’homme. Sur sa lancée aveugle l’astéroïde avait une dynamique supérieure à la force attractive terrestre, mais à son prochain passage lointain dans le futur il en sera autrement. Nous avons eu bien des sujets d’admiration et d’étonnement en quelques jours.
Wladimir




Astéroïde de 50 métres ce soir et explosion d’une météorite au-dessus de Tchelyabinsk ce matin

15022013

Un astéroïde de 50 métres et de 135000 tonnes passera ce soir après 19 heures au-dessus de l’Indonésie et explosion d’une météorite au-dessus de Tchelyabinsk créant une pluie de météorites ce matin – « Il y a de fortes chances qu’une autre météorite pénètre dans l’atmosphère dans les heures à venir », a déclaré Sergey Smirnov, de l’observatoire de Poulkovo.
13022013

Un astéroïde de 50 mètres de long, de 135000 tonnes passera tout à l’heure a à 27600 km de la Terre, c’est très près, plus près que certains satellites ! c’est 1/12ème de la distance Terre-Lune.

La NASA et l’ESA nous ont avertis depuis plusieurs semaines ! Ils suivent la trajectoire constamment – des fois qu’elle se rapproche inopinément…

La pluie de météorites qui s’est abattue ce matin du 15 février 2013 vers 9 heure trente aurait blessé près de 700 personnes dans les environs de Tchelyabinsk au pied de l’Oural. Cette pluie est directement liée à l’astéroïde qui passera en fin de journée, pourrait-on penser. On nous dit que les provenances sont complètement différentes. Il faut préciser qu’il s’agissait d’une météorite suffisament grande qui a explosé en pénetrant dans l’atmosphère terrestre et qui s’est démultiplié en pluie, faisant des dégats matériels et surtout en blessant de nombreuses personnes. Un des éclats aurait creusé un cratère de six mètres. Les deux phénomènes paraîssant liés, proviennent d’origines différentes. Il y a eu une explosion très bruyante au-dessus de TCheliabinsk avec une illumination aveuglante et chaude, puis une pluie de cailloux s’est abattue, laissant un long nuage de vapeur qui s’était formé à partir de l’eau que contenait l’objet céleste. L’astéroïde qui passera à 27600 km de la Terre pourrait passer plus près ! Des résidus peuvent encore couvrir le ciel tout autour de notre planète. L’astronome russe Serhey Smirnov de Poulkovo affirme qu’une autre météorite peur très bien suivre celle de Tchelyabinsk. A Tchelyabinsk sa trajectoire était de provenance Nord-Est et se dirigeait vers le Sud-Ouest. La Terre tournant d’Ouest en Est une météorite qui suivrait la première peut très bien encore tomber sur le 50ème paralelle dans les heures à venir…
Ne m’envoyez pas de message, je le sais, à bientôt.




Andromède une nouvelle photo d’Herschel de l’ESA

2022013

Il faut regarder la galaxie d’Andromède, une nouvelle photo de Herschel l’observatoire spatial de l’ESA. Une galaxie parmi une multitude. Andromède regroupe plus de deux milliards d’étoiles et son diamètre est de deux fois celui de notre galaxie la Voie lactée, c’est à dire deux cent mille années-lumière.

http://www.esa.int/fre/ESA_in_your_country/France/Froide_Andromede







dislui |
sarivoli |
Lusopholie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Si c'est ailleurs ,c'est ici.
| Histoire et fiction amusant...
| Critica