• Accueil
  • > Archives pour janvier 2013

Le Zodiac – le poème d’Aratus, traduit par Cicéron

15012013

Cicéron, homme politique romain écrivait déjà à environ 60 ans avant J.C. comme beaucoup de chroniqueurs et commentateurs de notre temps du vingt et unième siècle. Comme eux, il écrivait sur des sujets de philosophie, de morale et les thèmes existentiels de son époque. Bien qu’il ait écrit sur des sujets dont les propos ressemblent étonnement aux écrits qui nous sont contemporains, il évoque les forces de la nature liées aux dieux et parfois à un seul Dieu, il ne se gêne pas pour inviter ses lecteurs dans des détails très longs et méticuleux qui les incitent à en abandonner la lecture. Les propos sont étonnants et tout à fait actuels, ils pourraient très bien se rapporter à notre époque, mais le cheminement du raisonnement de Cicéron paraît empreint de naïveté, alors que l’homme était respecté, il avait du pouvoir malgré qu’il se rangeât toujours du côté des politiciens les plus appréciés surtout du côté de César. Son attitude lui avait coûté la vie vers soixante et un ans, il fût assassiné pour avoir tenu tête à Antoine après la mort de César. Il avait soutenu Octavien face à Antoine. Il traduit les écrits concernant la richesse culturelle accumulée par les Grecs. La politique de Rome, la société romaine, César, Octavien et Antoine sont ce qu’ils sont. Malgré son appartenance aux Stoïciens, il est admiratif de tout ce qu’il constate dans la nature, il est extrêmement étonné que l’être humain, les animaux, les plantes, les arbres et la nature tout entière soient aussi parfaits. Quant à la philosophie et la connaissance du monde, de l’univers il se réfère aux Grecs. Je reprendrai ici sa description de ce qu’il tient des Grecs justement, de la Terre, du ciel, de l’univers, des astres, des étoiles et des planètes. Bien évidemment comme pour les Grecs le ciel, le Soleil et les astres, tout tourne autour du centre du monde qu’est la Terre. La description du zodiac grec. En lisant je contrôlais sur une carte du ciel la position de chaque constellation, tout correspond. Tout était déjà observé et consigné à plus de trois cents ans avant Jésus Christ non seulement par les Grecs mais aussi par bien d’autres civilisations. Cicéron a traduit « la description des constellations » d’après un poème d’Aratus qui en fait un rapport très précis, étonnant et poétique. Le zodiac était institué pour rentrer dans la mémoire. Ce qui est étonnant chez Cicéron, c’est qu’il parle de sphère en décrivant la Terre.

Bientôt, le ZODIAC décrit par Aratus et traduit par Cicéron, selon une traduction magistrale !




Les plus grands savants du dix-neuvième siècle

14012013

Amedeo Avogadro ayant créé la constante qui porte son nom en 1810. On peut après son intuition géniale donner une valeur de masse atomique aux éléments. Dmitri Mendeleïev a pu ainsi créé la table des abondances des éléments en les répertoriant d’une manière également géniale. Deux savants du 19ème siècle ont créé les bases essentielles de la chimie nécessaires à la physique dans toutes les applications quotidiennes des inventions et des innovations de la vie moderne.







dislui |
sarivoli |
Lusopholie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Si c'est ailleurs ,c'est ici.
| Histoire et fiction amusant...
| Critica