• Accueil
  • > Archives pour juillet 2012

Vaisseau spatial « Mars Science Laboratory » qui transporte le véhicule « Curiosity Rover »

8072012

La position de « Mars Science Laboratory » évolue constamment et le vaisseau spatial se rapproche de Mars d’heures en heures. Atterrissage prévu le 6 août 2012 !

Un voyage qui a commencé en novembre 2011 pour le vaisseau spatial de la NASA « Mars Science Laboratory » transportant le véhicule « Curiosity Rover ». L’atterrissage sur la planète rouge est prévu le 6 août prochain ! Nous serons tous à l’écoute en direct devant la chaîne de télévision qui nous transmettra l’évènement en semi-direct, en tout cas en direct de la NASA. Il faudra plus de cinq minutes aux ondes radio pour parvenir de « Curiosity Rover » jusqu’aux spécialistes de la NASA qui nous donneront toutes les informations sur le laboratoire le plus performant jamais envoyé sur Mars.

La planète rouge se trouvera au plus près de la Terre en opposition, comme elle le fait tous les vingt deux mois (plus ou moins). Mars est visible dans le ciel ouest en ce moment et pour quelque temps encore, très lumineuse.

Rapport sur l’évolution du vol de la mission de l’engin spatial de la NASA « Mars Science Laboratory » transportant le véhicule « Rover Curiosity »

PASADENA, Californie – Une manœuvre mardi dernier a ajusté la trajectoire du vol de l’engin spatial de la NASA « Mars Science Laboratory » transportant le véhicule « Rover Curiosity » pour atteindre une cible d’atterrissage près d’une montagne martienne.

L’arrivée du véhicule robot « Curiosity Rover » d’un poids d’une tonne est prévue dans la soirée du 5 août 2012, HAP (au début du 6 août HAE en Temps Universel). L’atterrissage va marquer le début d’une mission de deux ans. Cette mission a pour but de déterminer si l’un des endroits les plus fascinants sur Mars aurait pu être un environnement favorable à la vie microbienne.

La manœuvre a servi à la fois pour corriger les erreurs dans la trajectoire du vol et des corrections sur les précédentes suite à une décision prise le mois dernier pour changer de cible d’atterrissage, d’environ 4 miles (7 kilomètres) plus près de la montagne.

La vitesse de l’engin spatial a diminué d’environ un dixième de mile par heure (50 millimètres par seconde). La première et la seconde correction de trajectoire du vol avaient entraîné des changements de vitesse environ 150 fois plus importantes le 11 janvier dernier et environ 20 fois plus importante le 26 Mars.

Le déplacement de la cible d’atterrissage plus près de la montagne, à laquelle le nom de Mont Sharp a été donné, peut réduire de plusieurs mois le temps nécessaire à la conduite du programme prévu quant aux destinations choisies et leurs expositions liées à l’eau et aux minéraux sur la pente de la montagne.

Le vol vers Mars est entré dans sa « phase d’approche » menant à l’atterrissage. Le responsable de la mission Arthur Amador du JPL a annoncé : «Au cours des 40 prochains jours, l’équipe responsable du vol sera « laser-portée » sur les préparatifs et les situations difficiles le jour de l’atterrissage – En permanence ils suivront la trajectoire du vaisseau et surveilleront les performances des systèmes embarqués, tout en utilisant le Réseau de la « NASA Deep Space » pour la continuité des communications. Nous sommes maintenant dans la dernière ligne droite. Le vaisseau spatial continue sa trajectoire sans problème et l’équipe responsable du vol a relevé le défi.

La descente dans la partie supérieure de l’atmosphère de Mars jusqu’à la surface fera utiliser des techniques audacieuses permettant d’atterrir sur une zone plus petite avec une charge utile plus lourde que cela ne l’a jamais été réalisé pour n’importe quelle autre mission précédente sur Mars. Ces innovations, lors du succès de la mission, placeront un laboratoire mobile bien équipé dans un lieu particulièrement adapté aux futures découvertes sur la planète rouge. Ces mêmes innovations permettront à la NASA d’avancer dans les compétences nécessaires pour les missions habitées futures vers Mars.

Une vidéo sur les difficultés de l’atterrissage est en ligne à: http://go.nasa.gov/Q4b35n ou http://go.usa.gov/vMn .

Le 27 Juin, la sonde Mars Science Laboratory transportant le véhicule « Curiosity Rover » aura parcouru environ 307 million miles (494 millions de kilomètres) de la distance totale des 352-millions-miles (567 millions de kilomètres) jusqu’à sa destination finale sur Mars.

JPL, une division du California Institute of Technology de Pasadena, qui gère la mission pour la Direction des missions scientifiques de la NASA, à Washington. Pour plus d’informations sur le véhicule martien « Curiosity Rover » en ligne: http://www.nasa.gov/msl . et http://mars.jpl.nasa.gov/msl/. Vous pouvez suivre la mission sur Facebook à l’adresse: http://www.facebook.com/marscuriosity et sur ​​Twitter à l’adresse: http://www.twitter.com/marscuriosity .

Guy Webster / DC Agle 818-354-6278/818-393-9011
Jet Propulsion Laboratory, Pasadena, en Californie
guy.webster @ jpl.nasa.gov / agle@jpl.nasa.gov 2012-188







dislui |
sarivoli |
Lusopholie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Si c'est ailleurs ,c'est ici.
| Histoire et fiction amusant...
| Critica